Associations et sites amis

Ciné Histoire

L’association Ciné Histoire, créée en 2003 pour pérenniser la mémoire de la Seconde Guerre mondiale au moyen du cinéma, a élargi son domaine d’action aux conflits du 20ème siècle, Elle travaille dans trois directions :

 

- un public scolaire avec un soutien au Concours de la Résistance et de la Déportation ;

- tous les publics avec des séances sur des sujets peu connus, par exemple: La France des camps, Ceux de l’affiche rouge, Le Massilia : premières résistances, premiers procès politiques, Face à la Shoah, résister dans le silence des nations ;

- le cinéclub avec une thématique sur l’histoire occultée, l’histoire manipulée.

Association Germaine Tillion

L’Association Germaine Tillion, fondée en 2004 a pour objet « de prendre toutes dispositions nécessaires à la conservation, à la divulgation, à la mise en valeur et en général au respect du droit moral de l’œuvre, du nom et des archives de Germaine Tillion. »

Centre de ressources, elle met à disposition des personnes ou des institutions, des photos, des documents, une exposition, « Germaine Tillion, sage, savante, combattante », en français et en anglais, un film, « Germaine Tillion par elle-même », des intervenants et apporte sa contribution directe par des articles et des conférences.


Association Germaine Tillion : 8, passage Montbrun, 75014 Paris

Cercle Jean Zay

Fondé en 1996, le Cercle Jean Zay d’Orléans a pour buts de faire mieux connaître la vie, l’œuvre et les écrits de Jean Zay ; de soutenir les efforts visant au rayonnement de l’enseignement public ; de promouvoir le principe de laïcité à l’école et dans la société ; de mener une réflexion sur les problèmes contemporains d’éducation et de culture.

Cercil

L'association a été fondée en 1991, notamment par des familles de déportés, soutenues par les Fils et Filles de déportés. Elle rassemble progressivement de la documentation sur les camps et sur la déportation, fournie en grande partie par les familles elles-mêmes. L'association a donc un rôle de mémoire, mais aussi de recherche et de pédagogie. Un centre de ressources se développe à partir des documents originaux mais aussi d'ouvrages sur la Shoah, et plus largement sur le judaïsme et sur la seconde guerre mondiale.

CERCIL- Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv : 45 rue du Bourdon-Blanc 45000 Orléans

CUIP

Fondé en 1949 par Gustave Monod, Directeur général de l’enseignement du second degré, créateur des « classes nouvelles » des lycées, et Louis Cros, Inspecteur général de l’administration de l’Éducation nationale, le Comité universitaire d'information pédagogique, (CUIP) a pour but « de recueillir tous documents et informations concernant l’enseignement et l’éducation des jeunes et des adultes, de les diffuser ou de contribuer à leur diffusion, notamment auprès des membres de l’enseignement, plus généralement de favoriser toutes activités d’étude et de liaison entre les membres et les usagers de l’enseignement dans le domaine scolaire et post-scolaire ».

Amis de Freinet

L’association a pour but de perpétuer l’œuvre pédagogique, philosophique, sociale et politique de Célestin Freinet et de faciliter aux chercheurs et aux praticiens l’accès à tous les documents témoignant de cette œuvre et du Mouvement qu’il a fondé.

Les CEMÉA

Les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active, (CEMÉA) sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques autour des valeurs et des principes de l’éducation nouvelle et des méthodes d’éducation active, pour transformer les milieux et les institutions par la mise en action des individus.

Association éducative complémentaire de l’enseignement public, les CEMÉA sont reconnus d’utilité publique depuis 1966.